Laboratoire d'Archéologie
préhistorique et protohistorique
Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique - Institut de Recherche en Sciences Humaines

Un site intéressant pour la connaissance du Late Stone Age du Gabon

Des prospections archéologiques que nous avons menées en avril 2017 à plusieurs kilomètres au sud de la ville d'Omboué (Ogooué-Maritime) nous ont permis de mettre au jour un nouveau site archéologique. Dénommé Oba 1, ce site se trouve sur une colline dans un environnement savanicole dominé par des graminées reposant sur un épais manteau de sable. La principale piste automobile menant au village Owabatanga traverse longitudinalement ce site presque en son milieu et laisse transparaître plusieurs coupes en place parfois érodées contenant de nombreuses pierres taillées. Certaines marges extérieures du site, également perturbées, montrent d’autres coupes sableuses comportant plusieurs vestiges lithiques.

Les premières observations de terrain indiquent que ce site était dédié à la taille, car il est largement parcouru par des produits de débitage (éclats, nucléus, déchets, etc.) que par des produits finis. La matière première de prédilection reste le silex. La présence très remarquée d’éclats dont les dimensions dépassent exceptionnellement 70 mm, l’existence de grattoirs sur galets plats débordant rarement 55 mm suggèrent que ce site, encore en place sur de larges bandes, remonte au Late Stone Âge.

La grande quantité des témoins lithiques conservés en place sur de larges étendues fait d'OBA 1 un site exceptionnel de la préhistoire du Gabon. Révélés, ces vestiges favoriseront la mise en évidence d’un passé très ancien, notamment les technologies lithiques et l’organisation des espaces de travail qui ont été mises en œuvre par les populations qui y ont séjourné au Late Stone Âge. Ce site qui pourrait également aider à comprendre les installations et les migrations anciennes dans le littoral Nkomi doit faire l’objet de prospections approfondies qui permettront de mieux le circonscrire. Même si les premières observations suggèrent d’ores et déjà une fouille exhaustive pour ce site, c’est en documentant davantage ce site, par le biais de nouvelles prospections et de sondages qu’il sera possible de consolider davantage cette option. En attendant, ce site doit être préservé de toute destruction en réorientant la piste automobile, au moins à cet endroit précis.  

Dr Martial Matoumba

VIENT DE PARAÎTRE

ANCIENNES PARUTIONS

LIVRES



Nos HISTARC

  CENAREST
Australopithecus deyiremeda:une nouvelle espèce d'hominidé / Nos ancêtres taillaient déjà des outils avant les premiers Homo connus
 
Port-Gentil Mouila Nyafessa Nationale 1 Bitam SPPG
Liens utiles clé d'identification visuelle des roches Maison Archéologie & Ethnologie, Nanterre Musée royal de l'Afrique centrale, Tervuren Laboratoires de datation CAMES
 
 
Pour nous contacter, veuillez utiliser le formulaire suivant:
Votre nom :
Votre mail :
Sujet :
Message :
Conception et réalisation du site : Dr Martial Matoumba